• Bandeau 1
  • Bandeau 2
  • Bandeau 3
Soutenir l'excellence en Alsace

affiche2012 filet

Père Patrick KOEHLER

Recteur du Mont Sainte-Odile

Père Patrick KOEHLER

Adresse

MONT SAINTE-ODILE
F - 67530 OTTROTT
Tél. : +33 (0)3 88 95 80 53

Prix Spécial du Jury, 2017

Biographie (cliquez pour visualiser)

Né le 28 avril 1961, Patrick Koehler est originaire de Reichshoffen où sa vocation sacerdotale a vu le jour : il est un enfant de chœur assidu et un jeune fidèle très impliqué dans la vie de la paroisse. Au terme de ses études de théologie à Strasbourg, conclues par un mémoire sur Monseigneur Weber, il est ordonné prêtre en la cathédrale de Strasbourg en 1985 et envoyé comme vicaire à Wissembourg.

En 1989, l'abbé Patrick Koehler devient curé de la paroisse de Steinbourg; son énergie, son enthousiasme et sa proximité avec les habitants redonnent un élan formidable à la paroisse.

Il y développe des talents de bâtisseur qui ne se sont pas démentis depuis. L'église Saints Pierre-et-Paul en garde les traces : restauration intérieure, aménagement de la chapelle de semaine, mise aux normes électriques, nouvelle sonnerie de cloches et restauration des orgues.

En 1999, il est nommé curé du secteur paroissial de Schleithal-Trimbach où il poursuit son œuvre de bâtisseur : rénovation de l'église de Seebach, restauration des orgues de Schleithal, relevage des orgues de Trimbach.

Nommé recteur du sanctuaire Notre-Dame de Thierenbach en 2005, Patrick Koehler relance la vie spirituelle et touristique de ce lieu de pèlerinage de la Haute-Alsace.

Mais le bâtisseur ne sommeille pas : il va mobiliser les énergies et les moyens pour rénover le parvis de la basilique, remettre en valeur le site extérieur, assurer la réfection complète de la chapelle latérale; il y installe de nouveaux vitraux. Un projet ambitieux qui s'est achevé juste avant son départ au Mont Sainte-Odile.

Nommé directeur et recteur du Mont Sainte-Odile, Patrick Koehler œuvre depuis septembre 2010 au rayonnement spirituel et culturel du sanctuaire alsacien et déploie, comme dans toutes ses missions, une énergie phénoménale.

patrick koehler_ps2017_mso

Chargé de la direction spirituelle et matérielle du Mont, il veille à ce que les impératifs économiques répondent aux exigences spirituelles du lieu.

Nommé chanoine en 2013, Patrick Koehler s'est vu remettre l'insigne d'Officier dans l'Ordre national du Mérite en février 2014.

Patrick Koehler, l'homme de défis et de projets

A la fois lieu touristique, lieu de prière et d'accueil (1 million de pèlerins-visiteurs par an), le Mont Sainte-Odile est aussi une véritable entreprise du secteur de l'hôtellerie (232 possibilités de couchage dans 107 chambres de catégorie **) et de la restauration (400 places de restauration, 1 700 000 repas servis par an dans ses salles).

Le Mont Sainte-Odile rayonne sur l'Alsace et assume pleinement sa vocation religieuse en harmonie avec sa qualité de haut lieu touristique français.

Propriétaire des lieux depuis 1853, l'Eglise d'Alsace assure la vocation du site dans ses dimensions historiques et naturelles, spirituelles et touristiques.

Les directeurs successifs du Mont ont favorisé son rayonnement avec passion et souvent avec de modestes moyens financiers.

Depuis une décennie, le Mont Sainte-Odile vit au rythme des travaux car de nouvelles installations se sont imposées suite aux demandes des autorités chargées de veiller à la sécurisation du site et des bâtiments.

D'où la nécessité de mener de vastes chantiers de transformations, de rénovations, de restaurations, de mise aux normes... et de trouver les financements pour les réaliser.

Si des travaux avaient déjà été entrepris avant son arrivée, Patrick Koehler y apporte sa touche en initiant notamment :

- la rénovation de la porterie avec création d'une frise historique sur les murs

- la mise en place d'une nouvelle signalétique et la création d'audio-guides pour accueillir et diriger les visiteurs, mettre en valeur l'ensemble du site en donnant des indications sur la topographie et l'histoire du lieu avec le soutien de la Région et du Département

- la restauration du chemin de croix en céramique de Léon Elchinger (50 m² d'œuvres d'art en haut relief)

- la remise en état du carillon de 25 cloches

- la remise en état de la toiture de la basilique pour stopper les infiltrations...

A la modernisation du monastère s'ajoute la volonté de son directeur de dynamiser le lieu. Pour preuve, l'esprit d'innovation du chanoine Patrick Koehler en matière d'animations et de rendez-vous culturels. Imprimant son style, il veille à faire du Mont Sainte-Odile un lieu de rayonnement culturel, un lieu de dialogue et un observatoire de la société, au travers de conférences spirituelles et historiques, notamment sur la thématique de l'Europe en pointant la réconciliation franco-allemande. Son attrait pour l'art musical le pousse à organiser des concerts sur le lieu de naissance de l'Hortus Deliciarum. Si Patrick Koehler aime profondément la France (il se dit imprégné «par cette double fidélité à la France et à l'Église »), sa passion pour l'Alsace est fondamentale. Véritable ambassadeur de l'alsacien, il mêle généralement le français et le dialecte dans ses homélies voire prêche entièrement en dialecte.

Concilier le profane et le sacré, la prière et l'attractivité touristique : tel est le projet qui va mobiliser le directeur et tout le personnel du Mont Sainte-Odile pour les trois années à venir.

Ce projet appelé «Jubilé 2020», Patrick Koehler en a défini les grandes lignes, mettant la jeunesse au cœur.

L'idée d'une Maison du Mont et du Piémont (un centre d'interprétation de la proche région entourant Hohenbourg, avec l'aménagement de son rez-de-chaussée en lieu d'accueil pour les jeunes et les pèlerins en route pour Saint-Jacques de Compostelle), si elle devait se concrétiser avec l'aide des collectivités territoriales, le soutien d'instances européennes, de l'Etat et d'autres partenaires, illustre une des dimensions de cet événement marquant le premier quart du 3e millénaire.

Ce Jubilé, qui va marquer les 1300 ans de la mort de sainte Odile, a débuté 1300 jours avant, soit le jeudi de l'Ascension 25 mai 2017. Tout au long des 1300 jours que durera ce Jubilé, de nombreuses manifestations, tant culturelles que spirituelles, seront proposées aux Alsaciens bien entendu, mais aussi aux voisins d'outre-Rhin et de la grande région, aux croyants ou non, aux familles et aux jeunes. Tous sont invités à s'approprier ce trésor de notre patrimoine culturel, ce haut-lieu spirituel ouvert sur le tourisme, ce lieu de rayonnement européen dont l'Alsace a tant besoin pour son développement économique et touristique, mais aussi humain et social.

Fond'action Alsace, association reconnue de mission d'utilité publique, a pour objet de soutenir l'excellence en Alsace.
56, boulevard d'Anvers - 67000 Strasbourg - Tél/Fax : 03 88 36 63 77 - courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.